BienvenueBienvenue  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Des retrouvailles chers aux coeurs... oupas. [Ft. Elias]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lilith S. Debussy

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 14/06/2012
Age : 26

Feuille de personnage
Race: Vampire
Classe:
Age & Sexe: 18 ans & Femme

MessageSujet: Des retrouvailles chers aux coeurs... oupas. [Ft. Elias]   Sam 15 Sep - 19:26

Pourquoi participer à ce cocktail de bienvenue? Parce que c'est un excellent moyen de montrer aux autres qui commandent. Notamment aux petits nouveaux, tous excités à l'idée d'entrer à Amentia et qui vont certainement faire les malins. Il était hors de question que cette année, je perde la place que j'avais su me créer d'une main de maître depuis deux ans! Et ce n'était pas l'arrivée de mon frère qui changerait quoi que ce soit. Au contraire, son arrivée me boostait encore plus pour lui montrer que la chef ici c'était moi et encore plus pour lui!

Apprêtée pour la soirée d'ouverture, je fis mon entrée dans le grand hall vêtue d'une longue robe noire asymétrique, montrant assez de mes jambes pour paraître plus grande. Certains élèves posèrent aussitôt leur regard sur moi, certains me reconnaissant, d'autres me trouvant juste impressionnante. Il fallait que je dégage cette atmosphère de puissance, il fallait que je mette en avant tout mon charisme pour leur montrer à quel point les Debussy étaient influant, et à quel point je le serais vis-à-vis d'eux. Qu'est-ce que j'aimais ça! Je m'en délecterais presque autant que le sang. D'ailleurs en parlant de sang... Un verre de la même couleur m'attira jusqu'au buffet. Malheureusement, lorsque j'en humai le contenu, cela n'avait rien avoir avec de l'hémoglobine. Tant pis, je me contenterai de cela pour le moment. Pour le sang, cela viendra plus tard...

Alors que je sirotai mon verre tranquillement, je le vis faire son entrée. Immédiatement, les regards se tournèrent vers lui. Ca y est, il m'énervait déjà! Mon frère faisait sa toute première entrée à l'Institut et déjà il arrivait à dégager ce que j'avais mis deux ans à réussir... Lui et son charisme naturel... qu'ils aillent au Diable! ... Expression humaine, plutôt mal placée pour nous Vampires, qui n'avons pas d'âme selon certaines personnes, puisque nous ne sommes pas physiquement vivant. D'accord, d'autres gens séparent l'âme du corps et donc cela pourrait plus ou moins collé. Mais au vu de nos activités, je ne pense pas que nous soyons bien mieux que le Diable et donc cette expression n'irait quand même pas... En plus, je suis certaine qu'Elias se ferait un malin plaisir de faire du Diable son mentor... Bref... Je vais éviter de me lancer dans un tel débat avec moi-même.

Je m'avançai donc en direction du jeune vampire. Autant y aller de moi-même, de toute façon je savais qu'à un moment ou à un autre il viendrait vers moi, alors autant commencer par le désagréable pour s'en débarrasser au plus vite.
    « Bonjour petit frère! Alors, tes premières impressions? »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Elias A. Debussy

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 02/09/2012

Feuille de personnage
Race: Vampire
Classe: 1ère Année
Age & Sexe: 16 ans - M

MessageSujet: Re: Des retrouvailles chers aux coeurs... oupas. [Ft. Elias]   Mer 26 Sep - 15:00

Hélas. Le mot vint transpercer les pensées d'Elias tel une flèche décochée sur un esprit en pleine torpeur. Le jeune vampire releva brusquement la tête dans un bref soupir. Ci-devant se tenait la porte gigantesque menant au hall de l'école où se tenait ce maudit cocktail. Le grondement sourd qui s'en échappait ne laissait planer aucun doute quant à la foule agglutinée dans la pièce adjacente, chaudron infernal de vacarme nourri par un flot toujours continu d'élèves en tenue de gala. Elias tirait sur le col de la sienne, voilà longtemps qu'il n'avait plus à devoir enfiler ces smokings étouffants... Comme si il ne se sentait pas suffisamment oppressé ainsi ?

Qu'importe ses états d'âme, il ne pouvait échapper à cette fournaise. "Vieille tradition" lui disait Klaus, "Tu ne peux pas y échapper, question d'honneur familial", des mots qui sonnent creux à l'oreille du garçon. Mais si lui ne savait pas saisir l'intérêt d'une telle cérémonie, le reste de la maisonnée le savait assurément, aussi n'avait-il d'autre choix que d'y aller et d'y rester. Il n'avait qu'une maigre espérance à l'esprit: croiser sa grande soeur. Paradoxalement, l'idée de revoir Lilith lui saisissait les tripes. A peine eut-il foulé le sol d'Amentia qu'il put constater la proéminence de son aînée au sein de l'établissement, au détour de quelques conversations écoutées avec une oreille distraite par le vampire. Son nom semblait effrayer ou admirer mais aucun ne restait indifférent à l'évocation des Debussy. Elias savait qu'une fille à la poigne de fer comme sa soeur ne pouvait que s'imposer dans ce panier de crabes. Il espérait que son arrivée ne le ferait pas plonger dans ses intrigues, c'était bien là la dernière chose qu'il souhaitait.

La jeune vampire, lassé de penser vainement, se décida à franchir le vaste seuil conduisant au hall. Il se serait cru à une de ces réceptions qu'il horripilait tant durant son enfance. Une foule grouillante et homogène s'étendait à ses yeux, dans une salle circulaire et donc sans aucun recoin où s'éclipser, d'autant plus que le buffet avait été excentré. S'engageant d'un pas un peu hésitant, il sentait qu'on le fixait. Étrangement, Elias avait toujours su se montrer passe-partout dans la masse, mais pas cette fois-ci. L'aurait-on déjà reconnu ? Ou bien dégagerait-il une aura distincte des autres étant un noble vampire, une créature qui ne court pas les rues, n'ayant pas besoin d'une apparence artificielle puisque étant d'ors et déjà de physiologie humaine ? Le jeune homme semblait perdu dans cette confusion, mais une voix familière vint le tirer de sa marche silencieuse. Il redressa un peu la tête et vit sa soeur, toute de noir vêtue. Elle avait beau être plus petite que lui, son aspect suscitait toujours un certain respect chez son jeune frère.


"Mes impressions..."

Il fit une moue perplexe.

"Que c'est un cloaque rempli de créatures toutes plus saugrenues les unes que les autres, que j'ignore la façon dont tu peux t'épanouir ici..."

Sa bouche s'étira en un petit sourire amusé.

"...et que je suis content de te voir, ma soeur."

Il se pencha légèrement vers sa soeur et lui lâcha un murmure.

"Je n'aime pas tous ces... "gens" qui fixent leurs regards sur nous. C'est à croire que tout le monde sait que je suis ton petit frère."
Revenir en haut Aller en bas
 
Des retrouvailles chers aux coeurs... oupas. [Ft. Elias]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Rôle Play :: Event [Cocktail de bienvenue]-
Sauter vers: