BienvenueBienvenue  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Elias Adam Debussy

Aller en bas 
AuteurMessage
Elias A. Debussy

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 02/09/2012

Feuille de personnage
Race: Vampire
Classe: 1ère Année
Age & Sexe: 16 ans - M

MessageSujet: Elias Adam Debussy   Mar 4 Sep - 3:15

I - Etat Civil
  • Nom: Elias Adam Debussy
  • Sexe: Masculin
  • Âge: 16 ans
  • Race: Vampire
  • Nationalité: Française
  • Niveau d'études: 1ère année
II - Description
  • Physique: Un jeune homme aux allures d'éphèbe mesurant un mètre quatre-vingts et pesant soixante-cinq kilos,. Son corps est longiligne, encore peu marqué par les signes de virilité mais échappant néanmoins à la maigreur d'un ectomorphe grâce aux prédispositions physiologiques naturelles des vampires. Son allure élancée et son pas léger dégagent une élégance notable. Il tranche considérablement de sa très féminine soeur par cet aspect encore adolescent et insouciant.
    Sa peau est d'un blanc laiteux immaculé que son éparse pilosité ne perturbe guère, surtout sur son visage tendre et doux comme un cul de nouveau-né (à son grand dam).
    Sur son crâne trône une chevelure noire d'ébène avec quelques reflets anthracite selon la luminosité ambiante. Elle retombe sur son visage en mèches légèrement ondulées qu'il se contente le plus souvent d'écarter d'une balayette de sa main. Quelques fourches hirsutes l'agrémente d'un petit côté négligé dont il a pris l'habitude de s'en accommoder.
    Le regard du jeune homme est animé par deux yeux gris, surmontés de sourcils fins soulignant la sérénité et l'apaisement que dégage le garçon. Ses iris virent à une teinte rouge délavée lorsque sa soif d'hémoglobine devient difficilement supportable.
    Il arbore à ses fines lèvres un très léger rictus jovial complétant idéalement sa panoplie de mec ridiculement avenant.

    Sa garde-robe est principalement constituée de vêtements sobres et épurés, noirs ou blancs selon les saisons. Quelques fripes colorées viennent garnir ses tiroirs pour les jours d'oisiveté où la négligence se fait reine. Il raffole des trench-coats et autres manteaux de tissu épais. Peu porté sur le clinquant, il s'épargne de tout ornement inutile et se contente simplement d'apprécier la chaleur d'une épaisse paire de gants ou d'une écharpe de tweed solidement nouée durant les journées d'hiver.


  • Psychologique: Un garçon insaisissable, mû à la fois par la jovialité et la mélancolie. Parmi les siens, Elias est un garçon facétieux à en être insupportable, d'une créativité sans limite quand il s'agit de semer le chaos dans la maisonnée. Paradoxalement, c'est cette capacité à faire tourner en bourrique sa famille qui constitue la plus grande marque de respect et de confiance qu'il éprouve envers sa célèbre maison, car la personnalité d'Elias demeure autrement plus ambiguë une fois sorti du cercle intime et restreint du sang.

    Au sein de la société humaine, Elias est un garçon affable voire effacé du fait de la protection qu'exerce sa famille sur lui vis-à-vis des hommes. Il est aimable et maniéré, dégage une douce aura de sincérité et d'honnêteté alors qu'il baigne depuis sa naissance dans un monde fait essentiellement de mondanités et de mauvais cancans. Ce milieu des hautes sphères lui a cependant apprit à ne pas accorder une confiance aveugle à n'importe qui, aussi Elias est un jeune homme dont il est difficile d'obtenir l'amitié. Trahison et manipulation sont des principes qui lui sont proscrits, cependant le garçon est doté d'un véritable don pour manier les mots, se livrant en grandes tirades enflammées et autres saillies qui lui ont plus d'une fois sauvé la peau de la vindicte parentale. Il n'hésite jamais à tordre les faits pour servir ses propres intérêts et neutraliser quiconque tenterait de lui porter atteinte, parfois avec un mordant cynisme. Hypocrite ? Non. Le garçon ne fait pas cela pour le plaisir de semer les graines de la discorde, simplement pour s'épargner le poids de fardeaux que des personnes mal avisées pourraient lui faire porter. Une saine méfiance lui permettant de se protéger des intrigues et de deviner qui saurait être un ami fidèle parmi ces paniers de crabes.

    Elias est un hédoniste qui ne recherche qu'une existence de tranquillité et de découvertes, choses auxquelles il ne peut aspirer par son statut dans la société. Cet état de fait l'attriste et nourrit une mélancolie qu'il cache malgré lui par ses apparences de bienheureux et ses mimiques de gosse. On le retrouve souvent contemplatif, seul, à l'écart du tumulte grouillant du monde grégaire. Il est horripilé par la foule dans laquelle il se sent en permanence compressé. Il ne s'entiche ni de biens matériels ni des filles, à moins de tomber sous l'emprise d'une succube. D'aucuns le trouvent égoïste, lui se dit simplement désintéressé.


  • Rapports envers les humains: Elias ne juge pas l'humanité à l'emporte-pièce. Pour un monstre, il se trouve d'ailleurs très humain. Qu'est ce qu'il le sépare du sapiens lambda à l'exception de deux canines un peu plus affutées, une force herculéenne et des yeux rougeoyants sous l'effet du manque d'hémoglobine ? Le jeune vampire déteste d'ailleurs se sustenter directement sur le cou d'humains et se contente de comprimés de sang lyophilisé, par commodité.

  • Rapports envers les monstres: Les créatures polymorphes suscitent sa méfiance, par leur caractère bien plus instable à l'égard des hommes et des monstres proches-humains, à l'exception des lycanthropes qu'il considère à mi-chemin entre l'homme et l'animal. Le reste du bestiaire lui apparaît indifférent.
III - Histoire

Lorsque Elias naquit, ses parents furent grandement soulagés par le travail moins consistant qui dû être fourni pour donner naissance à l'enfant -en particulier sa pauvre mère- en comparaison de sa grande soeur. Cependant il ne poussa aucun cri comme l'aurait fait les autres nourrissons. Intrigué et inquiété par cette absence de décibels néonatals, Liam Debussy se pencha à hauteur du visage de l'enfant tout juste posé sur le ventre de Pandora. C'est à cet instant que ce-dernier hurla à gorge déployée, faisant tomber son géniteur dans un sursaut de surprise, avant de se taire aussitôt. La famille qui s'était massée dans la salle où a eu lieu l'accouchement fut saisie par cette scène surréaliste, à l'exception du patriarche Théophilius qui s'exclama dans un éclat de rire en applaudissant le premier mauvais tour d'une longue série de son petit-fils:

"Cet enfant là sera assurément la pire engeance pour notre famille depuis des générations !"

Ainsi vint au monde Elias Adam Debussy, de la grande maison vampirique éponyme, frère de Lilith Sélène alors âgée de deux ans, par une grise soirée du premier jour de Septembre. L'enfant est élevé dans le cocon familial sans autre réel ami que son cousin Klaus, le plus vieux et paradoxalement le plus immature de toute la cousinade. Ces deux-là, ne pouvant contenter leurs esprits malins et aventureux entre les cloîtres de leurs demeures, devinrent rapidement le plus grand cauchemar des domestiques de la maisonnée, confirmant la prophétique exclamation du grand-père. Klaus était le garde-fou idéal afin de dissuader le trop ennuyeux et mature Seth de leur faire la morale, Elias se faisant l'avocat du diable face à l'autorité parentale avec beaucoup de succès.

Cet infernal tandem de potaches officia durant de longues années, malheureusement pour leur famille, jusqu'à ce que Klaus, à ses 16 ans révolus, s'en alla pour Amentia. Elias à alors onze ans et la vie lui semble désormais bien plus fade. Les récurrentes soirées de gala, parodies contemporaines des sociétés de cour de temps révolus, le fatiguait au plus haut point, passant la quasi-totalité de ces longues nuits sur les balcons du manoir familial. Au cours de l'une d'entre elle, par une chaude journée d'été, il fit une rencontre impromptue...

Le toast venait à peine d'être donné qu'Elias avala d'une traite son verre et se précipita comme à son habitude vers son repaire surélevé. Le temps défilait et le garçon ne trouvait d'autre occupation que de regarder Lilith danser une valse rudimentaire avec Seth par la porte vitrée donnant sur la salle des festivités. Il poussa un soupir de dépit en fermant les yeux et laissa sa tête basculer en arrière. Il la pencha légèrement sur le côté et rouvrit les yeux. Surprise, une gigantesque masse noire obstruer en grande partie son champ de vision. Il leva brusquement la tête et distingua un homme au corps massif, géant quadragénaire dépassant aisément les deux mètres noué dans un épais manteau, au visage sévère, barbe épaisse et coiffure hirsute. Elias parut déconcerté, persuadé qu'il n'y avait personne à ses côtés il y a encore deux secondes. L'homme s'accouda à la rambarde dans un puissant soupir...


"Si ces frivolités me passent au-dessus de la tête, je suppose au vu de ta taille que c'est aussi le cas pour toi, n'est-ce pas gamin ?"

Le jeune homme sursauta, cet homme là paraissait effrayant, mais sa voix rauque dégageait une bonhommie à laquelle Elias n'était guère habitué dans ces milieux de fastes protocoles.

"C'est vrai.." répondit-il simplement.

L'homme souria. "Je reviens à peine d'un long voyage et voilà que je suis d'ors et déjà obligé de faire des courbettes dans ce cloaque d'hypocrites. Maudit soit ton père de me traîner dans ce bourbier, je lui en arracherais les crocs."

Elias sursauta de nouveau, choqué par les propos de cet étrange individu qui connaissait vraisemblablement le secret qui entoure la maison des Debussy. Le colosse, voyant le visage décomposé de l'enfant, eut un petit ricanement d'amusement avant de grimacer en laissant dépasser une canine à la forme vampirique caractéristique. Le gosse était désormais complètement perdu et demeurait désespérément coi. Jamais de sa vie il n'avait encore croisé d'autre vampires que ceux de sa propre lignée. Mais sa confuse réflexion fut interrompue par une exclamation soudaine.

"Vlad Basarab Draculescu !"

Elias sortit de sa torpeur et constata que l'homme donnait une franche accolade à son propre père. Regardant les deux hommes se saluer et se déverser en palabres et railleries, Elias haussa des sourcils, ce nom là ne lui était pas inconnu.

Et pour cause, les Basarab Draculescu n'étaient autre que les descendants du fameux Vlad Tepes, prince des Valaches et patriarche de tous les vampires dont on a forgé la quadricentenaire légende de Dracula. La plus antique et la plus prestigieuse des maisons vampiriques, quoique connotant trop la campagne roumaine pour susciter le respect auprès de quelques maisons new-yorkaises de petits parvenus aux dents longues (c'est le cas de le dire). Les Debussy demeuraient de fidèles amis des Draculescu et rapidement, Elias éprouva une grande admiration pour Vlad Basarab, qu'il considéra comme un mentor. Il lui arrivait souvent de passer ses vacances dans le dominion de Roumanie auprès de celui qu'il appelait affectueusement le "Vieux Vlad" explorer les lieux antiques de l'histoire vampirique. Un temps où sa race demeurait encore légendaire, jusqu'à la grande guerre d'il y a voilà maintenant plus d'un siècle. Elias s'épanouissait devant les paysages vastes et grandioses de Transylvanie et maugréait à l'idée de retourner dans la prison dorée familiale de Paris. Et bientôt, il devra lui aussi rejoindre Amentia.

Le jour où il reçut sa lettre, Elias somnolait à l'ombre d'un arbre sur un banc public. Il n'était pas au courant de la nouvelle mais savait que cela ne tarderait guère. Il laissa sa tête dodeliner le long du dossier de fer forgé en se remémorant le jour où sa grande soeur reçut la sienne et grimaça. Il n'avait guère envie de quitter un clapier pour un autre, surtout si c'est pour échouer dans un établissement rempli de machines à tuer potentielles ET sa soeur. Il se redressa subitement et se résigna à rentrer à la maison. Là attendait sa mère et, visite plus inattendue, Klaus qui lui venait de sortir de l'école pour monstres. Ce-dernier, apercevant son cousin refermer la porte d'entrée du manoir, se précipita vers lui avec entrain.


"Ah, mon cousin, ça fait une pogne ! Non mais regarde dans quel état tu es, t'es fripé de partout !" Il commence à ajuster grossièrement les plis de la chemise d'Elias.
"Je croyais que tu étais parti en voyage d'affaires avec notre oncle en Italie..?"
"Bah bah ! Le vieux Orion se débrouille bien sans moi et comme tu vas intégrer Amentia cette année, j'ai fait un crochet par ici afin de te rendre une dernière petite visite !"
"Je n'ai vraiment pas envie d'y aller..."
"Tu vas voir, au début on se croit dans un zoo, puis on s'y habitue, j'ai tellement apprécié que j'en ai redoublé... Et puis ce n'est pas comme si il y avait Seth, Lilith et Elizabeth qui rentrent en même temps que toi !"
"C'est ridicule. Notre aïeul n'a jamais eu besoin d'école de monstres pour réussir dans la vie...""
Klaus lisse les derniers plis de sa main et prend un air subitement plus sérieux. "Quand bien même tu serais un parfait petit homme, Elias, tu dois aller à cette école par principe. N'oublies pas que nous avons beau être humain d'apparence, nous restons des monstres. Si nous avions balancé ta soeur dans la nature, il y aurait eu une épidémie de morsures à la carotide dans les semaines suivantes..."
Elias roula des yeux avec un rictus sarcastique aux lèvres. "Je pense qu'il y a un gouffre entre moi et ma soeur.""
Son cousin retrouva son sourire et lui adressa deux tapes sur la joue. "Quand bien même, cousin, quand bien même..."
"Mon fils..." Klaus entendant la voix de sa tante fit un pas de côté. Pandora se présenta devant Elias, le visage à la fois rayonnant de fierté et attristé à l'idée d'une maison qui sera désormais vide. "Nous avons reçu ta lettre pour Amentia."

Elle tendit le pli dont Elias se saisit aussitôt. Ainsi le cadet Debussy se condamna à rejoindre Amentia, pour le meilleur et plus certainement pour le pire...


IV - Vous

Psedo: Elias
Âge: 20 ans
Avis sur le forum: J'aime ce mauve cool
Comment avez-vous connu le forum: Par Kao, il y a un petit moment pleased
Code: Validé par Lilith

Revenir en haut Aller en bas
 
Elias Adam Debussy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shawn Adam Maxime Séregon [Vagabond]
» I'm PERFECT. [Adam Carter]
» Ewen Mac Adam
» Luke Adam L UFA 22 875000 0 D- C C D C- C- D C- C- C D C C- C- C
» Patrick Elias...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Personnage :: Fiches des personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: