BienvenueBienvenue  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Libre : Une année de plus.

Aller en bas 
AuteurMessage
Pandore Anésidora

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 30/08/2012

Feuille de personnage
Race: Kitsune.
Classe: 3ème année.
Age & Sexe: 18 & Femme

MessageSujet: Libre : Une année de plus.   Mer 5 Sep - 13:47



PRESS PLAY.


...

J'ai l'impression que cela fait une éternité que je marche dans ces couloirs. Ils se ressemblent tous, ils sont trop nombreux.. Le cursus est long pour s'adapter à ces humains sans importance. Pourquoi eux ne prendraient-ils pas des cours pour avoir des capacités magiques ? C'est vraiment pénible.
C'est ce que je pense chaque année. Chaque année lorsque j'arrive dans le Grand Hall je pense à m'évader, je rêve des projets que je tenterais de mettre au point pour m'enfuir de cette Académie et faire ce que je veux. Depuis quand on enferme les esprits ?
Satanée France.. Si tout cela n'était pas arrivé..
C'est ce que je pense chaque année.
Chaque année.
Dans ce Grand Hall.
Chaque année.

Et aujourd'hui une année de plus commence.
Une année de plus ici, à Amentia.

J'ai un air dans la tête. Étrangement, de cette façon, avec cet air, le cocktail de bienvenue est beaucoup plus agréable. J'ai l'impression que chaque élève ou professeur ou je ne sais quoi d'autre marche, parle, respire au rythme de cette mélodie. Je m'avance, pieds nus, vêtue de mon plus simple et à la fois plus beau kimono noir qui glisse sur le marbre à la suite de mes pas. Mes longs cheveux ébènes coulent sur mes épaules, mes seins, dans mon dos.. Je regarde les premières années. Un sourire.
Je me souviens de ma première année.. Tout me paraissait si grand. Et pourtant je n'étais pas émerveillée. J'avais la rage, j'étais en rogne. Pourquoi non de Dieu m'avait-ont emmené dans ce cirque !
Je ne répondais à personne, ne souriait à personne mais dévisageait tout le monde. Et je les injuriaient de mes yeux.
Aujourd'hui cela me fait doucement sourire, je ne suis plus qu'à un pas de ma liberté.

Une année de plus me rapprochant de la sortie.
Et cela est particulièrement réjouissant.

Je me fais un passage parmi la foule, et finalement, faute d'imagination, je m'adosse à un mur dans l'un des coins (si cela est possible dans une pièce circulaire..) les moins fréquentés. Peut-être le "coin" des "mauvaises têtes".
Il faudrait peut-être que j'apprenne à me sociabiliser..

- Tu ne voudrais pas me servir un verre de jus s'il te plaît..

Dis-je un peu au hasard à une personne proche du buffet.

_________________

Laisse-moi sans crainte
Venir à genoux
Goûter ton absinthe..
Revenir en haut Aller en bas
Nina P. Lazaridis

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 28/08/2012

Feuille de personnage
Race: Sphinx grec
Classe: 3e année
Age & Sexe: 19 ans - Femme

MessageSujet: Re: Libre : Une année de plus.   Mer 5 Sep - 19:31

Cela faisait quelques heures déjà que Nina était parvenue au pensionnat. Peut-être même avait-elle été une des premières arrivées entres tous les élèves. Assise dans un recoin du grand parc, elle avait parcouru les jardins du regard tandis que la nuit tombait - elle avait ressenti ce besoin violent de profiter encore un peu du seul pouvoir qui lui restait sous forme humaine. Mais la nyctalopie était un bien maigre réconfort. Bientôt il lui faudrait à nouveau et pour une année toute entière rester dans ce corps inconfortable, oublier l'extraordinaire sensation de la course sur ses quatre solides pattes de lionne, oublier le bonheur de s'envoler et de glisser entre les nuages.
La soirée était déjà bien avancée quand enfin elle se résigna à quitter son repaire. Elle ajusta rapidement l'élégante, quoique courte, robe noire qui moulait ce grand corps blanc factice, et en longeant l'un des lacs vérifia son maquillage, sa tenue. Cette apparence était toujours formellement parfaite sous les critères humains, à défaut peut-être du jaune de ses yeux. Elle pinça ses lèvres, aujourd'hui et comme toujours outrageusement rouges. Elle devait se concentrer sur les aspects les plus plaisants de cette école, l'apprentissage, la rencontre d'autres monstres, la route vers la reconnaissance, et lutter pour oublier qu'elle devait pour tout cela se travestir.
Le grand hall était sublime en ce jour de rentrée, comme toujours. Son visage s'éclaira d'un vague sourire devant tant de beauté. Une partie d'elle-même reconnaissait toujours cet endroit comme son foyer - comme pour appuyer ces pensées elle croisa du regard quelques visages connus, les salua d'un signe de la tête. Puis, digne et silencieuse, elle s'avança jusqu'au buffet pour se saisir d'un verre de l'habituel cocktail. Il ressemblait à du faux sang.
Du faux sang... et dire que ses ancêtres avaient tant lutté pour cesser d'en boire!

"- Tu ne voudrais pas me servir un verre de jus s'il te plaît.."

Elle connaissait cette voix. Pandore! Oui, elle connaissait parfaitement cette voix, même si elle ne s'adressait pas à elle de cette façon d'ordinaire. Il est vrai qu'elle avait récemment renoncé à ses longues boucles noires. Elle se retourna, esquissa un sourire, tendit le verre qu'elle tenait à la main.

"- Prend celui-ci. Le sang me dégoûte."

Son aînée était splendide ce soir. Mais ce que Nina remarqua surtout, c'était cette lueur dans le regard de la kitsune, une lueur qu'elle-même devait afficher. Une certaine lassitude. Nina avait toujours vu en Pandore une camarade, voire un reflet parfait - la même rébellion latente, la même dignité également. Malgré tout.

"- J'imagine que cela ne servira pas à grand chose de te souhaiter une bonne rentrée?"
Revenir en haut Aller en bas
Pandore Anésidora

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 30/08/2012

Feuille de personnage
Race: Kitsune.
Classe: 3ème année.
Age & Sexe: 18 & Femme

MessageSujet: Re: Libre : Une année de plus.   Ven 7 Sep - 1:33

Cette école me ferait-elle perdre la tête ?
Je n'avais pas reconnue la personne que je venais d'interpeller pour mon bon plaisir. Je n'étais jamais déçue de la voir elle, seulement si je pouvais me permettre d'ennuyer un peu mon monde cela ne me décevait pas non plus.
J'eus un sourire.
Je n'aurais jamais pensé qu'une personne d'origine si lointaine à la mienne pourrait autant me ressembler, surtout sur le point psychique. Car pour le physique, ma façade à moi n'est créée qu'à partir de mes goûts alors ça ne compte pas. Nina était donc là. De noir vêtue, comme à son habitude, élégante comme toujours et calme. J'aime bien le calme de Nina, c'est l'une des rares personnes ici que j'arrive à supporter. Je dirais même que j'apprécie, car j'apprécie vraiment Nina. Je n'irais pas jusqu'à lui proposer de se rejoindre tout les jours au réfectoire puis à la bibliothèque.. mais ça ce n'est même pas contre elle. C'est dans mon tempérament.

La situation finit par m'amuser. Elle semble aussi enchantée que moi de reprendre l'année.
Je pris le verre et la remercia sans boire, j'attendais qu'elle se serve.

- Tu as parfaitement compris.

Ceci dit je me mit à boire d'une traite l'étrange boisson. Je n'y comprenais pas grand chose à ce genre de "délire", mais du moment que je pouvais boire quelque chose cela me suffisait.
Je ne l'avais pas non plus attendue pour trinquer. Je ne "trinque" pas, je préférais simplement que l'on soit accordée pour boire en l'honneur de cette nouvelle année. Ou plutôt, pour faire passer l'idée plus facilement dans mon petit moi.

- Je pense que mon record est battu. Je suis restée assez longtemps, j'ai vu, j'ai bu.. Maintenant je prends l'air.

Faisant un léger signe de tête envers la jolie bête grecque je reposai mon verre avec détermination et parcourait à nouveau la foule mais cette fois-ci à grand pas. Tout d'un coup la porte du Hall me paraissait extrêmement loin. Tout est beaucoup plus simple quand on est une espèce d'entité volante..
Arrivée dehors je poussai un gros soupir, presque haletante, avant de pouffer.

- C'est n'im-porte-quoi. La seule chose buvable dans tout ça c'est de me dire qu'il ne me reste plus que quelques mois avant d'être enfin tranquille..

Sur ces mots je m'adossais à un muret cette fois, observant les quelques uns qui passaient.

- Pauvre toi.

Dis-je en observant ma compagne du coin de l’œil, souriant doucement.

- Posséder des ailes et être réduite à marcher..

PS: Pas fameux, désolée..



_________________

Laisse-moi sans crainte
Venir à genoux
Goûter ton absinthe..
Revenir en haut Aller en bas
Nina P. Lazaridis

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 28/08/2012

Feuille de personnage
Race: Sphinx grec
Classe: 3e année
Age & Sexe: 19 ans - Femme

MessageSujet: Re: Libre : Une année de plus.   Lun 10 Sep - 22:27

"- Tu as parfaitement compris. "

Nina se retourna, se saisit d'un autre verre, le remplit nonchalamment. Ce liquide-là lui paraissait moins louche, il ne dégageait pas l'odeur atroce du sang. Elle y trempa à peine ses lèvres, poussa un soupir. Comme elle avait pu le deviner, Pandore était loin d'être ravie de reprendre sa scolarité - elle pouvait le comprendre. Année après année, c'était pour la jeune sphinx une terrible lutte pour ne pas se laisser glisser dans la rébellion, pour ne pas montrer ouvertement qu'elle ne pouvait se résoudre à se cacher. Mais elle avait vu l'exemple de Pandore - une de ses rares amies, mais aussi et surtout son aînée. Redoubler dans ce pensionnat, y passer encore plus de temps qu'originellement prévu... Impossible. Elle ne le supporterait pas.

Et puis, soudain, Pandore décida de s'enfuir. Aussitôt un sourire un peu plus large que d'ordinaire éclaira le visage de Nina, elle posa sur le buffet son verre encore presque plein, se lança dans une course effreinée vers les portes du hall. Elle effleura quelques premières années en robe de ball et talons hauts, quelques professeurs il lui sembla aussi. Une fois de plus, elle ressentit combien son enveloppe charnelle était désagréable. Elle qui avait passé l'été retranchée dans ses montagnes de l'ancienne Grèce, sous sa forme primaire et favorite... Elle ne ralentit qu'une fois parvenue dans la cour. Quinconque aurait fixé ses yeux auraient vu les pupilles se dilater largement pour s'accomoder à l'obscurité.
Elle prit sa place au côté de la kitsune contre l'un des murets. La nuit était bien avancée maintenant, merveilleusement paisible.

"- Pauvre toi. Posséder des ailes et être réduite à marcher.."
"- Tu n'imagines même pas."

A la mention de ses ailes, elle ressentit un léger picotement dans son dos, là où elles se déployaient d'ordinaire. Elle rêvait de les laisser sortir à nouveau. Goûter la liberté dans chaque pore de sa peau.

"- Estime-toi heureuse. Dans un an tu en auras fini..."

Elle baissa la tête pour sourire légèrement.

"- Quoique. Si tu continues sur ta lancée, tu risques fort de m'accompagner pour les deux longues années qu'il me reste..."

N'avoir plus qu'un an à vivre enfermé dans cet endroit. N'avoir plus qu'un an à vivre comme... piégée. Elle enviait tellement Pandore. Elle était ici depuis longtemps, certes, mais tout serait bientôt fini. Elle pourrait commencer sa propre vie, une fois ce "devoir" accompli.

"- Que feras-tu après?" Demanda-t-elle soudain.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Libre : Une année de plus.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Libre : Une année de plus.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bal de fin d'année scolaire 2008/2009. [LIBRE À TOUS]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Rôle Play :: Event [Cocktail de bienvenue]-
Sauter vers: